6 conseils pour la location de votre propre maison

Le marché immobilier s’est effondré, vous ne trouvez pas d’acheteur et vous êtes coincé. Votre meilleure option est de louer votre maison, pour au moins aider à couvrir l’hypothèque. Vous êtes sur le point de devenir un « propriétaire réticent ».

Avant de louer votre maison, suivez ces six conseils pour protéger votre propriété.

1. Trouvez un bon locataire.

Vous pouvez trouver des locataires en faisant paraître des annonces dans les journaux locaux, tant sur papier qu’en ligne. Passez également le mot à vos amis, parents et collègues de travail.

Demandez aux locataires potentiels de remplir un formulaire de demande en indiquant leurs renseignements de base : nom, employeur, salaire, anciens propriétaires et références. Vous aurez également besoin de leur numéro de sécurité sociale et d’une autorisation signée pour vérifier leur dossier de crédit et leurs antécédents criminels. Si vous embauchez une agence en ligne pour vérifier vos antécédents, assurez-vous qu’elle est accréditée par le Bureau d’éthique commerciale.

Faites vos propres vérifications d’antécédents :

 Vous pouvez effectuer vos propres recherches par l’entremise de l’une des agences d’évaluation du crédit –

Vérification des antécédents criminels. Effectuez des recherches en ligne dans les registres de l’État et les registres locaux ou trouvez une agence.

Vérifier les références, contacter les employeurs et parler aux propriétaires précédents.

2. Déterminez le montant du loyer à facturer.

Obtenez une idée du montant des loyers en consultant les journaux, les ressources en ligne ou les affiches de location du quartier. Soyez réaliste quant au niveau des loyers. Le loyer peut être inférieur à votre versement hypothécaire, mais si vous voulez trouver un locataire, le loyer doit être comparable à celui du marché.

3. Protégez vos droits au moyen d’un bail.

Un bon bail est conforme aux lois équitables en matière de logement, de location, de location, de location et d’assurance de votre région. Ces lois diffèrent d’un État, d’un comté et d’une ville à l’autre, il est donc plus sûr de travailler avec un avocat local.

4. Protégez vos biens avec une assurance.

Il est extrêmement important de protéger vos biens à l’aide d’une police d’assurance adéquate. Vous avez besoin d’une police différente si vous louez une propriété à un locataire plutôt que de l’utiliser comme résidence principale. Pendant que vous viviez dans la maison, votre assurance était une police d’assurance habitation, qui couvrait la structure, les dommages et vos biens dans la maison. En tant que propriétaire, vous aurez besoin d’une assurance habitation locative, aussi appelée assurance incendie. Cette police couvre la structure de votre maison, les frais juridiques, les frais médicaux et la perte de revenu de location, si des réparations sont nécessaires. Puisque vous n’êtes pas responsable des biens du locataire, vous devriez encourager les locataires à souscrire une assurance locataire.

5. Embaucher une société de gestion.

Les frais sont facturés principalement pour deux services : la recherche d’un locataire, qui comprend la publicité et la vérification des antécédents, et la gestion de l’immeuble. Les frais de remplissage d’une maison peuvent varier de 50 % à 150 % du loyer d’un mois, selon la région. La gestion mensuelle comprend la perception du loyer, l’imposition de frais de retard, le traitement des réparations et la gestion des inoccupations et des expulsions anticipées.

Si vous embauchez un gestionnaire immobilier, trouvez un professionnel autorisé. Pour trouver un gestionnaire dans votre région, allez sur internet. Votre agent immobilier peut également vous offrir des services de gestion immobilière.

6. Préparez-vous correctement aux expulsions.

Vous aurez besoin d’un avocat pour expulser un locataire. Si le locataire ne part pas de son plein gré, vous ne pouvez pas simplement aller déplacer ses biens personnels et les expulser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *